Emballé

L’emballage est à l’objet ce que la rencontre est à une relation. Le peu qu’on voit est le prisme au travers duquel on fantasme le reste.

Qu’en est-il réellement ? Autant ne pas savoir, le fantasme est plus beau que la réalité.

Le photographe Bazil Lamy propose à travers cette série une prise de recul vis à vis de l’emballage. Comme une envie de retirer l’élément dissonant de l’image et pourquoi pas de nos vies…